Séminaire EHESS 2012-2013

De l’alerte au conflit.

Trajectoires argumentatives et formes de mobilisations

Francis Chateauraynaud et Jean-Michel Fourniau (GSPR EHESS)

1 et 3ème vendredis du mois du 16 novembre 2012 au 17 mai 2013
EHESS, 105 boulevard Raspail, 75006 Paris
salle 8 de 11h à 13h.
 

Depuis plus d’une décennie, l’analyse des formes de mobilisation et des débats publics est au cœur des sociologies contemporaines. Les travaux menés en sociologie pragmatique mettent l’accent sur les procédés par lesquels des acteurs font surgir de nouveaux arguments et parviennent à porter leur cause dans l’espace politique. Œuvrant au renouvellement de l’analyse des épreuves publiques, conçues comme des échangeurs entre forces et légitimités, la balistique sociologique étudie les formes de convergence ou de divergence argumentative à travers les trajectoires suivies par les causes collectives. Qu’il s’agisse d’énergie nucléaire ou d’OGM, de nanotechnologies ou de climat, de gaz de schiste ou de champs électromagnétiques, cette approche maintient une exigence de symétrie entre quête de régulation et logique de conflit, procédure dialogique et critique radicale. Au-delà des figures publiques de la controverse et du conflit, le séminaire examinera en détail comment s’élaborent et se transforment les relations entre les acteurs, leurs activités pratiques et leurs milieux.

Lors de l’ouverture des négociations de paix à Oslo, défilé de femmes pour la paix à Bogota

Associant continûment la discussion conceptuelle et la comparaison d’études empiriques, les séances porteront sur toute une gamme de processus, avec cette année une insistance particulière sur les rapports entre controverses sanitaires ou environnementales et jeux de pouvoirs, à l’intérieur ou à l’extérieur des organisations. En confrontant chaque nouveau cas à la collection des dossiers déjà étudiés, on montrera comment, à travers la confection critique des arguments et des principes de jugement, les acteurs articulent différentes échelles et temporalités, contribuant ainsi à définir ou redéfinir la portée des disputes et des différends qui les animent, et à inscrire les dispositions et les dispositifs qui en émergent dans de nouvelles routines, dont la durée de vie est manifestement de plus en plus réduite…

Lire la suite